Ouzbékistan, un autre regard

Paru en août 2013

 

 

Qui n’a pas rêvé enfant à l’évocation de noms comme Samarcande, Boukhara ou encore Khiva ? Qui n’a pas rêvé de ces terres si lointaines traversées par l’une des routes de la Soie reliant la Chine à Rome ? Qui n’a pas rêvé d’y aller un jour ?

Indépendant depuis seulement 1991, ses terres ont pourtant une histoire millénaire. On y découvre Boukhara la majestueuse, Samarcande la mythique, Khiva l’intime, Chakhrisyabz la méconnue, Tachkent la capitale ou encore la vallée du Ferghana où la réputation de la soie et de la céramique n’est plus à faire. On est attendri par l’accueil chaleureux des habitants et leurs sourires. On est étourdi par les palettes de couleurs omniprésentes : celles des tenues des femmes et de leurs châles, celles des suzanis (tentures brodées à la main), celles des mosaïques de couleur tantôt bleue ou verte selon le lieu, celles des fruits et légumes dans les marchés très achalandés. On discute longuement autour d’un thé dans une tchaïkana ou autour d’un plov (plat national composé de riz, de légumes et de mouton). On ne manque pas de se rendre dans la République autonome du Karakalpakstan pour visiter le Musée d’art de Noukous fondé par Igor Savitsky (1915-1984), peintre, collectionneur et archéologue, abritant plus de 80 000 œuvres allant des antiquités de Khorezm à l’art populaire ouzbek ainsi que l’une des plus belles collections de l’avant-garde russe dans le monde, et, on en profite, en poussant un peu plus loin dans cette région reculée, pour faire quelques pas au bord de la mer d’Aral. On déambule dans les caravansérails ou les ruelles étroites remplies d’échoppes. On se perd dans son histoire grâce à son patrimoine architectural riche et restauré qui se mélange à une modernité galopante où se fréquentent encore et toujours dans les rues vieilles Ladas et berlines dernier modèle. On se laisse emporter. On se laisse séduire. On laisse la magie agir. On se laisse porter par nos rêves d’enfant devenus enfin réalité !

 

SOMMAIRE

Découvrir l’Ouzbékistan - Le patrimoine mondial de l’Unesco : Khiva, Boukhara, Chakhrisyabz, Samarcande - Tachkent, la capitale - Soieries et céramiques de la vallée du Ferghana - Au fil des saisons - Rencontres - L’art contemporain - Les Français en Ouzbékistan - L’Association pour l’Art et l’Histoire Timurides

 

LES AUTEURS

Avant-propos : Frédérique Beaupertuis-Bressant (historienne, cofondatrice de l'Association pour l'Art et l'Histoire Timurides)

L'art contemporain : Kamola Akilova (docteur en art)

Les Français en Ouzbékistan : Pierre Leriche (agrégé d'histoire et archéologue)

 

----------------------

Ouzbékistan, un autre regard

Delphine Evmoon

Le Monde Autrement Éditions

ISBN : 978-2-9541968-2-4

Dépôt légal : août 2013

Prix : 24 € TTC

Livre de photographies

160 pages

 

DÉJÀ PARUS

Pakistan (2005) - Épuisé

Géorgie (2012) - Épuisé

Albanie (2012) - Épuisé

Slovaquie (2013) - Disponible

Ouzbékistan (2013)  Disponible

Roumanie (2013) - Disponible

Sur la route de Hunza (Pakistan) (2013) - Disponible

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Monde Autrement Éditions